VBA

Présentation

Le langage de programmation VBA créé en 1993 par Microsoft est disponible dans tous les logiciels Office, il existe toutefois des instructions spécifiques à certains logiciels.

Avantages :

  • disponible dans toute la suite Office
  • accessible et intuitif
  • automatiser des tâches

Inconvénients :

  • limité à Microsoft
  • basé sur la version de l’application développée (2016 etc)

 

Les métiers

  • non développeur
  • métiers de la finance
  • métiers de la gestion et du conseil

Installation

Il faut ajouter l’onglet Développeur pour disposer des commandes (fichier>option>ruban>developeur)

Macro

Les Macro permettent d’enregistrer une série d’action sans écrire de code. Le VBA est généré automatiquement.

 

Les variables

Un souci primordial lors de l’écriture d’un algorithme est sa lisibilité. Il sera lu et corrigé par différentes personnes, c’est pourquoi il est important de respecter la syntaxe et d’y ajouter le maximum de commentaires possibles.

Chaque donnée d’un programme a un nom que l’on appelle un identificateur. Il faut respecter certaines règles pour ce nom soit valide :

  • il est formé d’un seul mot ;
  • il ne peut contenir que des chiffres, des lettres non accentuées (syntaxe anglo-saxonne des compilateurs) et le caractère souligné ( _ ) ;
  • le premier caractère ne peut pas être un chiffre ;
  • il doit être explicite, très utile pour l’humain (ex : prix_ht plutôt que k) ;
  • il doit être unique.

L’espace est un séparateur de mot, il ne peut donc pas être utilisé dans l’identificateur. Le compilateur travaille mot après mot, il considère qu’un identificateur est terminé lorsqu’il rencontre un espace.

Une variable contient une valeur qui peut changer. Chaque variable doit avoir un nom (identifiant) et un type définissant les valeurs qu’elle peut prendre.

Les types de données

Le type d’une donnée détermine les valeurs qu’elle peut prendre. Les principaux types sont entier, réel, caractère, chaîne de caractère (ou chaîne) et booléen. Il en existe d’autres.

Type Exemples de valeurs
Entier simple Integer -58, 0, 328
Entier long Long
Réel double précision Double 52.4
Caractère Char ‘c’, ‘7’, ‘ ‘
Chaîne String « oh la belle chaîne ! », «  »
Booléen Booleen false – true

Les caractères et les chaînes

  • les caractères : on les entoure d’apostrophes. Ainsi, c’est un identificateur, ‘c’ un caractère ;
  • les chaînes : on les entoure de guillemets. « Bonjour maman », « maison » sont des chaînes.
  • Une chaîne de longueur 1 (ne contenant qu’un seul caractère) n’est pas assimilable à un caractère. Ainsi, « 7 », ‘7’ et 7 sont trois données de types différents et nullement interchangeables.

Les booléens

Ils permettent de réaliser des tests. Un booléen ne peut prendre que deux valeurs : soit true (vrai) ou false (faux)

 

La déclaration et l’affectation  des variables

Ajouter l’obligation de déclarer les variables (Developeur ->outils->option->declarer variable)

L’affichage

Écrire le programme qui affiche le prix total ttc en fonction du prix ht, du taux de tva et de la quantité achetée ( on prendra des valeurs au hasard).

Saisir

Seules les variables de type de base (entier, réel, caractère, chaîne, booléen) peuvent être initialisées par l’utilisateur.

Écrire un programme qui initialise deux variables entières et qui affiche directement la somme de ces deux nombres. N’oubliez pas d’afficher un message à l’utilisateur pour qu’il sache quoi saisir.

Sélection de feuille ou cellule

Les structures conditionnelles

La conditionnelle

Le booléen est la condition de l’instruction si. C’est généralement une expression booléenne.

Indiquer si un nombre est supérieur à 30.
L’entreprise accorde une remise de 10 % sur le prix ttc pour tout achat de plus de 100 pièces ; écrire le programme calculant le prix ttc en fonction de la quantité, du prix ht et du taux de tva.

L’alternative

Une agence de voyage propose des réductions sur les billets d’avion de 50€ selon la catégorie de chacun de ses clients. Si les personnes sont dans la catégorie senior, ils ont 50% de réductions. Dans la catégorie nourrisson, le prix du billet est forfaitaire, il sera de 20 euros. Pour les enfants, le prix sera de 30% de celui d’origine.
Écrire le programme qui affiche le prix final pour un client.

Les bloucles

Tant que

La boucle de type « Tant que » permet la répétition d’un bloc d’instruction tant que la condition testée est vérifiée.

 Répéter … Tant que

Attention : on boucle quand le test est vrai, on s’arrête quand il est faux.

Écrire un programme qui saisit deux entiers et qui incrémente de 1 le premier tant qu’il n’est pas supérieur au deuxième.

Pour

On doit utiliser pour lorsque le nombre d’itérations est connu.

 

  • Le pas (incrément) de la boucle est un entier quelconque, mais il est fixe.
  • Un pas de zéro n’est pas une bonne idée : la boucle ne s’arrêtera jamais.
  • Le pour étant une instruction comme une autre, le corps d’un pour peut très bien contenir un autre pour (ou toute autre boucle).

Afficher les nombres de 0 à 10 dans l’ordre décroissant
Afficher les nombres pairs de 0 à 20 dans l’ordre décroissant
Afficher pour chaque nombre de 1 à 10 les nombres qui lui précédent .

Pour chaque

La boucle pour chaque permet de faire défiler une collection que nous verrons dans les chapitres suivants.

Voici la même boucle avec la structure for classique

Écrire un programme qui saisit un entier positif.
Écrire un programme qui affiche n fois ‘coucou’, l’entier n sera saisi par l’utilisateur.
Écrire un programme qui saisit un nombre tant qu’il n’est pas égal à 10.
Écrire un programme qui saisit un nombre tant qu’il n’est pas égal à 10 et affiche un message du style ‘ce nombre n’est pas bon’.

Les méthodes

Lorsqu’un problème programme devient complexe, on le décompose en plusieurs sous-problèmes (sous-programmes).

Intérêts

– Réutilisation de la même procédure plusieurs fois au cours d’un programme en faisant un simple appel.
– Résoudre un programme long et complexe en plusieurs procédures plus simples.
– Obtenir des procédures totalement indépendantes du programme principal.

Une procédure ne peut pas renvoyer de résultat contrairement à une fonction.

Écrire une procédure qui affiche cinq fois bonjour
Écrire une fonction qui renvoie bonjour

Écrire une fonction qui renvoie la somme des nombres de 8 à 20
Écrire la fonction puissance qui renvoie un nombre x à la puissance y (x et y sont connus dans le programme principal).

Écrire une fonction qui prend en paramètre deux chaine de caractère et renvoie la concaténation de ces chaines
Écrire une fonction Multiplie qui prend en paramètre deux réels. Ainsi Multiplie(2,4) calculera 2*4

Variables locales et variables globales :

Si les instructions constituant la procédure utilisent des variables (indice de boucle par exemple), ce sont des variables locales à la procédure (c’est-à-dire qui ne sont connues, et qui ne peuvent donc être utilisées que dans la méthode). Les variables du programme principal sont dites variables globales au programme. Elles sont lisibles par l’ensemble du programme contrairement aux variables locales.

Écrire une méthode afficherPersonne qui prend en paramètre le prénom et affiche le nom et le prénom de la personne. Le nom est déclaré en variable globale.
Écrire une fonction qui utilise votre méthode
Écrire une fonction qui affiche la somme de trois nombres passés en paramètre.
Écrire une fonction qui renvoie la soustraction de deux nombres
Écrire une fonction qui ajoute 7 nombres saisis par l’utilisateur à un nombre passé en paramètre et le renvoie.

Les structures de données

Les tableaux à une dimension

Qu’est-ce qu’un tableau ?

Un tableau est dit à une dimension lorsqu’un seul indice suffit à adresser les éléments du tableau. Le tableau informatique n’a rien d’original par rapport au tableau de tous les jours. On le représente souvent comme une suite de cases contenant chacune une valeur.

1ière case 2ième case 3ième case nième case
58 12 27 0 -5 78

Variables complexes et variables simples :

La notion de « case contenant une valeur » doit faire penser à celle de variable. Et, en effet, les cases sont des variables. Il est indispensable de comprendre que le tableau est lui-même une variable. C’est une variable complexe (par opposition aux variables simples) car il est constitué de variables ; en effet, ce que l’on représente par des cases correspond à des variables.

Déclaration d’un tableau

Écrire un programme demandant à l’utilisateur d’entrer 10 entiers, puis, ensuite, afficher ces 10 entiers à l’envers.
Écrire les déclarations nécessaires à l’utilisation d’un tableau contenant les 12 mois de l’année.

Écrire un programme qui saisit 100 nombres et les affiche.
Écrire un programme qui saisit un nombre entre 1 et 12 et indique en toutes lettres à quel mois cela correspond. Vous devez conserver les mois dans un tableau.
Écrire un programme qui saisit une suite de notes dans un tableau et qui en calcule la moyenne.
Écrire un programme qui saisit un certain nombre d’entiers. La fin de la saisie sera reconnue par la saisie du nombre –1. Dans un deuxième temps, afficher le nombre de 0 saisis.

Tableaux à deux dimensions

Quelle(s) variable(s) utiliser pour représenter les notes de A, étudiant de BTS SIO? (français, maths, éco, anglais, S1 à S4). Nous allons utiliser un tableau qui contiendra les 8 notes.

La classe compte 18 élèves (A à R). Comment faire pour gérer toutes les notes de tous les élèves de la classe ? Une solution serait de déclarer 18 tableaux de notes (un par élève).

On retombe exactement sur les problèmes rencontrés en début de chapitre : on définit un grand nombre de variables qui sont homogènes et interchangeables. La seule différence est que ces variables sont des tableaux, et non plus des variables simples.
Comment avait-on réglé la situation ? En regroupant les variables dans un tableau. Et bien, on va faire pareil, en regroupant les tableaux dans un tableau. Cela donne un tableau de tableaux, soit un tableau à deux dimensions.

Il faut bien comprendre que cela correspond au tableau suivant :

Éco Fr Ang Maths S1 S2 S3 S4
A [1,1] [1,8]
B
C
R [18,1] [18,8]

Les étudiants sont identifiés par un numéro.

Comment peut-on stocker leur nom ? Ne pas oublier que les cases doivent toutes contenir des valeurs de même type. On ne peut donc pas rajouter une colonne où l’on aurait le nom de chaque étudiant (car on aurait un mélange de chaînes et de réels). La seule solution consiste à définir un tableau à une dimension, de longueur NbEtud, dont la case i contient le nom de l’étudiant i. Pour stocker des données de types différents, il faut des tableaux différents (même si ces données correspondent sémantiquement à la même entité).

Donner la déclaration du tableau qui permettrait de manipuler pour chaque pays (environ 250) le nombre d’habitants, le PIB, et la valeur de la monnaie par rapport au dollar.
Comment peut-on accéder à la valeur de la monnaie du pays numéro 20 ?
Comment pourrait-on avoir en clair le nom de chaque pays ?
Écrire un programme qui saisit toutes les notes de tous les étudiants, puis qui calcule la moyenne de l’étudiant F, ainsi que la moyenne de la classe en S3.

 

 

Formulaire

Le formulaire se retrouve dans la partie Feuilles (Insertion->userForm)

Appel d’un formulaire

On réalise un bouton puis on appelle une procédure ajoutPersonnel
La procédure se retrouve dans Modules

 

2018-07-01T22:01:27+00:00By |Tags: |

Leave A Comment